Branding Africa

L’initiative Branding Africa résulte d’un faisceau de constatations socio-économiques réalisées depuis une dizaine d’années en Afrique et en Europe et de la rencontre avec plusieurs entrepreneurs d’Afrique de l’Ouest (Aïssa Dione, Dr. Marie Diallo, AÏda Duplessis, Aboubacar Fofana, Ousmane Mbaye) et la prise de conscience des enjeux  auxquels fait face les entrepreneurs et plus largement l‘industrie africaine.
image why branding africa is the design goal

Pilotée par CREASOL Services, l’initiative Branding Africa veut contribuer à une meilleure visibilité et distribution des marques africaines à l’international. Elle développe pour ce faire une approche systémique qui ambitionne:

  • d’apporter sa contribution aux efforts entrepris par de nombreux acteurs en faveur de meilleure considération de l’Afrique sur la scène internationale ;
  • de proposer une réponse au besoin de promotion de ces savoirs-faire, au départ de Bruxelles, cœur de l’Europe ;
  • de devenir le hub européen de l’industrie créative africaine, en structurant une distribution professionnelle, répondant aux besoins de la vie quotidienne du marché européen.

Pour se faire, elle se structure de façon intégrée et collaborative autour de 6 piliers conçus de façon à se renforcer mutuellement pour que chaque effort investi contribue à l’ensemble des activités:

  • une centrale d’achats pour industries africaines ;
  • un pôle de compétences techniques;
  • une plateforme de distribution européenne;
  • un espace de promotion de l’héritage et des savoir-faire africains et du caractéristiques de la production industrielle africaine (quality, style, human first) ;
  • un outil d’investissement dans des secteurs soutenant le développement des économies africaines.

Faisant usage d’un large réseau, CREASOL Services propose aux entrepreneurs africains, toute une série de services soit sous forme de consultance spécifique, soit dans le cadre de partenariats  win-win, l’ensemble visant à permettre:

  • d’améliorer la productivité et la chaine de distribution des producteurs ;
  • d’engager de nouveaux acteurs économiques du continent africain (en commençant par l’Afrique de l’Ouest) sur la voie de la professionnalisation, de l’industrialisation et de l’exportation;
  • de favoriser de nouveaux investissements dans des secteurs économiques générant une plus-value pour l’économie africaine.

En limitant volontairement son champ d’action aux entreprises localisées sur le continent africain avec une production soutenant le déploiement économique local (‘formelles’ ou à ‘potentiel formel’ identifié), l’initiative s’inscrit volontairement dans une stratégie visant à:

  • soutenir le changement structurel de l’économie africaine d’une économie basée sur l’exportation des matières premières vers une activité économique de transformation permettant la création de valeur ajoutée et la création d’emplois qualifiés modernes ;
  • soutenir l’entrepreneuriat en Afrique;
  • modifier le prisme des échanges commerciaux entre l’Afrique et le reste du monde afin d’influer
    • sur les accords commerciaux;
    • sur les politiques d’aides au développement afin qu’elles appuient les politiques de développement économique nationales;

 

 

[1] Note : nous utilisons les termes « Afrique », « Africains », « Made in Africa » dans ce contexte précis pour faciliter la compréhension de l’initiative par des acteurs non-familiers des réalités sur le continent africain; nous sommes toutefois très conscients de la multiplicité de celles-ci et de la nécessité de faire la distinction entre les différentes régions et sous-régions, ainsi qu’entre les pays d’influence anglo-saxonne, lusophone ou francophone.

 

 

 

 

Save

Save

Save

Save

Save

 

Activities

All our initiatives